dimanche 19 novembre 2017
 Mail Imprimer
Recherche - passeportsante.net

On sait d’où vient le syndrome de fatigue chronique

Une équipe de chercheurs australiens est parvenue à comprendre d’où venait le syndrome de fatigue chronique, appelé aussi encéphalomyélite myalgique. Il serait provoqué par une déficience au niveau du système immunitaire.  

Comment expliquer le syndrome de fatigue chronique ?

Il a fallu attendre 1992 pour que l’Organisation mondiale de la Santé reconnaisse officiellement le syndrome de fatigue chronique comme une maladie. Mais ce syndrome est encore bien mal connu par la communauté scientifique. Comme son nom l’indique, il se manifeste par une fatigue persistante et inexpliquée. Mais aucun consensus n’a encore été établi sur les causes de cette maladie.

De nombreux chercheurs considèrent que ce syndrome est déclenché par une infection virale ou bactérienne. Cette infection pourrait entraîner par la suite un dysfonctionnement du système immunitaire dans les cellules. C’est sur cette piste qu’ont travaillé des chercheurs australiens, comme le montre une étude publiée dans la revue Clinical Experimental Immunology. Selon ces travaux, c’est un récepteur cellulaire défectueux qui provoquerait les changements du système immunitaire.

Mettre au point un traitement plus adapté

Le dysfonctionnement de ce récepteur cellulaire affecte le cerveau, la moelle épinière ou encore le pancréas. C’est pourquoi cette maladie est si dévastatrice. Grâce à cette découverte, les chercheurs espèrent pouvoir mettre au point des traitements plus appropriés que ceux qui existent actuellement. Ces derniers sont soupçonnés faire plus de mal que de bien.

De nouvelles recherches seront nécessaires pour comprendre quel rôle joue exactement ce récepteur dans notre organisme, mais déjà, le champ d’étude sur ce syndrome a été réduit, ce qui va permettre aux chercheurs d’aller plus vite encore. Les auteurs de l’étude ne savent pas encore s’ils pourront soigner cette maladie, mais ils souhaitent pouvoir mieux l’accompagner et permettre aux patients de vivre normalement.

Lire aussi ...
Conseil Santé

L’accident vasculaire cérébral (AVC) a lieu suite à une irrigation sanguine insuffisante du cerveau, ce qui entraîne un manque d’oxygénation au niveau des zones cérébrales. Avec près de 6 millions de décès par an, l’AVC est considéré comme la première cause de mortalité dans le monde. Quels sont donc ses causes et ses symptômes ?

Pharmacies
Pharmacie de garde
Abidjan Interieur
     
Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter
Services d'urgence
  • Police Secours :
  • 111/170
  • SAMU :
  • 22 44 53 53
  • Ambulances :
  • 21 35 36 88
  • Pompiers :
  • 180
  • SAMU-Réanimation :
  • 185
  • Institut National d'Hygiène Publique :
  • (+225) 21 25 92 54
Suivez-nous sur