jeudi 21 septembre 2017
 Mail Imprimer
Santé - passeportsante.net

10 maladies les plus contagieuses

Une maladie contagieuse se définit par la transmission d'une maladie d'une personne infectée à une autre personne auparavant non-infectée. Selon leur mode de transmission, certaines maladies sont plus contagieuses que d’autres...

La rhinopharyngite

La rhinopharyngite est une infection des voies respiratoires aériennes supérieures causée par un virus. Plus de 100 virus pouvant transmettre la rhinopharyngite sont recensés à ce jour.

Les symptômes de la rhinopharyngite sont similaires à ceux du rhume : nez qui coule, éternuements, mal de gorge, fièvre modérée,  etc. Très fréquente chez les jeunes enfants, elle connaît des pics d’épidémie à la fin de l’automne et en hiver. Elle se transmet d’un individu à l’autre par l’intermédiaire de gouttelettes contaminées (toux, éternuements, postillons, poignées de main, etc.).

La grippe

La grippe est une maladie infectieuse virale et contagieuse due au virus appelé myxovirus inluenzae ou influenzavirus dont il existe plusieurs variantes. Infection très contagieuse, l’épidémie a lieu généralement en hiver.

Elle se transmet par simple contact direct (poignées de mains, bise) ou en touchant des objets contaminés car le virus résiste plusieurs heures en dehors de l’organisme.

Des campagnes de prévention ont  lieu durant la période critique. Elles recommandent des gestes simples mais efficaces : se laver les mains régulièrement, mettre sa main devant a bouche pour tousser ou éternuer, aérer sa maison au quotidien, etc.

L’angine à streptocoques

L’angine bactérienne à streptocoques est particulièrement contagieuse. Elle est causée par un streptocoque. Elle est moins fréquente que l’angine blanche mais les risques de complications sont plus élevés (atteinte cardiaque, inflammation rénale, arthrite voire dans de rares cas, septicémie).

Elle se caractérise par des maux de gorge, de la fièvre, de la difficulté à la déglutition et des courbatures.
La transmission se fait par contact avec les sécrétions respiratoires et la salive. Le port d’un masque pour éviter la contagion est fortement recommandé.

La varicelle

La varicelle est une maladie provoquée par le virus varicelle zona (VZV).

Elle se transmet par le biais de vésicules infectées (par contact cutané direct et/ou par le liquide qu’elles contiennent) ou par voie aérienne (toux, éternuements). La contamination a lieu durant les 24 à 48 heures avant l'apparition des premiers boutons et dure jusqu'à ce que les boutons soient recouverts d'une croûte.

On peut l’attraper à tout âge, mais dans 90 % des cas, elle survient avant l'âge de 10 ans.

La mononucléose

La mononucléose infectieuse est une maladie provoquée par le virus d’Epstein-Barr (dit "EBV"), de la famille des herpès virus. Elle se transmet essentiellement par contact direct, par le biais de la salive.
La contamination a pourtant lieu dès le plus jeune âge chez certains enfants mais la maladie reste à ce stade, asymptomatique. L’enfant devient immunisé sans avoir toutefois déclaré la maladie. Pour ceux qui ne sont jamais entrés en contact avec le virus, le risque est accru à la période de l’adolescence, lors des premiers contacts intimes, ce qui a d’ailleurs valu à la mononucléose d’être surnommée la "maladie du baiser".

Le cytomégalovirus

Le cytomégalovirus appartient à la famille des herpès virus  (herpesviridae) comme la mononucléose. Il  se caractérise par des infections bégnines mais latentes et persistantes. Les principaux symptômes s’apparentent à ceux de la mononucléose : fièvre entre 38°C et 40°C avec ou sans frisson durant plusieurs semaines, fatigue, maux de tête, pharyngite, perte de poids, etc.

La transmission se fait par l'intermédiaire des sécrétions de la sphère ORL (toux, éternuements), par contact des muqueuses avec des mains souillées par des sécrétions infectées (urines, salive...), par transfusion de sang non-déleucocyté (rare), par greffes d'organes ou de moelle, par transmission sexuelle, par transmission materno-fœtale ou via l'allaitement.

L'hépatite B

L'hépatite B est une hépatite virale due à une infection par le virus de l'hépatite B (VHB). Le virus atteint le foie et s’y multiplie (hépatocytes), ce qui va entraîner une inflammation de ce dernier. Il s’agit d’une des hépatites virales les plus contagieuses.

La transmission du virus se fait par l'intermédiaire de rapports sexuels, de matériel contaminé chez les toxicomanes, de transfusions sanguines à risques, de l'accouchement (mère contaminée qui le transmet à son enfant) ou via le contact étroit avec une personne infectée. 

Elle se soigne bien mais peut être mortelle dans certains cas (hépatite fulgurante). Un vaccin existe.

L’hépatite C

L’hépatite C est une maladie du foie causée par un agent infectieux de la famille des flavivirus, le virus de l’hépatite C (VHC).

Le virus de l’hépatite C se transmet essentiellement par voie sanguine. Le risque concernant la transmission par transfusions sanguines, ou via du matériel mal stérilisé (aiguilles de tatouages, de soins dentaires ou d’acupuncture) est quasi nul depuis les années 2000 dans les pays industrialisés. Les cas de contamination par voie sexuelle sont rares et limités aux personnes qui ont des partenaires multiples et/ou étant infectées  par le VIH.

Le nombre de nouveaux cas annuels en France serait aujourd’hui de 4 000 ou 5 000, essentiellement chez les usagers de drogues.

Le papillomavirus

Le papillomavirus humain (HPV) fait partie des infections sexuellement transmissibles les plus contagieuses. Il concerne actuellement entre 10 et 30 % de la population.

Le mode de transmission s’établit par voie sexuelle en infectant les muqueuses génitales.

Les conséquences d'une infection peuvent, selon le type de papillomavirus, aller des verrues génitales aux cancers. Plus de 99 % des cancers du col de l'utérus sont dus à une infection chronique par papillomavirus, d’où l’importance du dépistage…

Le VIH

Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine), est une maladie sexuelle transmissible très contagieuse qui détruit progressivement les cellules destinées à assurer l’immunité de l’organisme.

Les personnes infectées par le VIH n’ont pas forcément développé le sida, qui se caractérise par la contraction de maladies dites « opportunistes », suite à l’affaiblissement du système immunitaire.

Les modes de transmission du virus VIH sont des rapports sexuels non protégés incluant la pénétration vaginale, anale ou buccale ; la mise en contact avec du sang contaminé (toxicomanie ou personnel médical) ainsi que la transmission de la mère à l’enfant en cas d’absence de traitement de la mère, notamment pendant l’allaitement.

Lire aussi ...
Conseil Santé

L’accident vasculaire cérébral (AVC) a lieu suite à une irrigation sanguine insuffisante du cerveau, ce qui entraîne un manque d’oxygénation au niveau des zones cérébrales. Avec près de 6 millions de décès par an, l’AVC est considéré comme la première cause de mortalité dans le monde. Quels sont donc ses causes et ses symptômes ?

Pharmacies
Pharmacie de garde
Abidjan Interieur
     
Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter
Services d'urgence
  • Police Secours :
  • 111/170
  • SAMU :
  • 22 44 53 53
  • Ambulances :
  • 21 35 36 88
  • Pompiers :
  • 180
  • SAMU-Réanimation :
  • 185
  • Institut National d'Hygiène Publique :
  • (+225) 21 25 92 54
Suivez-nous sur